Parce que la résistance des bactéries aux antibiotiques constitue un problème majeur de santé publique.

L’épidémiologie des entérobactéries et notamment des Escherichia coli est en train de changer rapidement avec la dissémination mondiale d’un mécanisme de résistance de type Béta-lactamase à Spectre Etendu (BLSE), responsable d’une résistance à presque toutes les pénicillines et céphalosposrines, et qui s’accompagne dans 75% des cas d’une résistance aux quinolones, dans 67% au cotrimoxazole, et dans environ 30 % des cas aux aminosides.
 
Le kit BLSE du CHU de Nice – Dr Véronique Mondain, infectiologue -, est un outil conçu et validé avec tous les acteurs de la santé publics et privés de la région PACA Est : médecins hospitaliers, médecins de ville, laboratoires. Il s’articule selon quatre axes : surveillance épidémiologique, moindre usage et bon usage des antibiotiques, respect des mesures hygiène et formation.
 
 

Pour en savoir plus, accédez au site dédié :

http://kit-blse.com/

Par Commentaires fermés<span class="screen-reader-text"> sur %s</span> 7 février 2018